Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Overblog France

Parents 2.0 : conseils au sujet de la publication de photos de vos enfants sur le net.

Bonjour à tous,

Aujourd'hui nous écrivons sur un sujet d'actualité : la protection de l'identité virtuelle des enfants sur internet.

Pour commencer, le but de cet article est purement informatif et préventif sur les dérives que peut entraîner la mise en ligne de photos d'enfants sur les blogs et réseaux sociaux.

Dans cet article nous verrons l'option Sécurité mise en place par Overblog afin de protéger l'accès à vos photos, des témoignages à travers des articles de blogueurs Overblog s'exprimant sur la protection de l'identité visuelle de leur(s) enfant(s). Enfin, nous verrons quelle est la situation actuelle sur les réseaux sociaux par rapport à l'effet de mode qu'est la mise en ligne de photos d'enfants.

Conseils au sujet de la publication de photos de vos enfants sur Internet

Conseils au sujet de la publication de photos de vos enfants sur Internet

Sur Overblog, vous êtes de plus en plus nombreux à partager vos moments de vie avec vos lecteurs. 

Car oui, le blogging c'est beaucoup de partage. Il est donc normal de vouloir partager avec ses lecteurs, sa famille et ses amis des photos, des moments de la vie du quotidien dont vos enfants font partie. 

À chacun sa méthode : certains d'entre vous choisissent de flouter les visages des enfants sur les photos et d'autres protègent complètement l'accès de leur blog Overblog grâce à l'option Sécurité*.

*Pour en apprendre un peu plus sur cette option, vous pouvez lire l'article qui suit. 

Le blog Réponse à tout a écrit un article sur ce sujet en 2007. Et oui, déjà à cette époque la question de la protection l'intimité des enfants se posait. 

 

Nipette partage également avec nous un article sur ce sujet dans lequel elle explique son choix concernant la mise en ligne ou non des photos de sa fille sur internet.   

Par ailleurs, si vous avez écrit un article sur cette thématique et que vous souhaitez nous le partager, n'hésitez pas à mettre le lien dans les commentaires au bas de page ;-) 

Et sinon, au niveau des réseaux sociaux comment ça se passe ?

 

En novembre 2014, Facebook dévoilait sa nouvelle version de ses Conditions Générales d'Utilisation.

Si vous êtes comme moi, la plupart du temps on accepte ce genre de changements sans même lire ce qui va changer... 

Pour information, cette nouvelle version des CGU expliquait comment Facebook archive les photos, données d'un compte pour ensuite les analyser et les utiliser. 

Malgré cette mise à jour, beaucoup de gens continuent de partager au grand jour des morceaux de leur vie privée tels que des photos de leurs enfants. 

 

Le blog du Modérateur publiait en décembre 2014 un petit test afin d'évaluer notre connaissance des CGU de Facebook. Essayez !

Des risques insoupçonnés mais bien réels

 

Le fait de poster des photos de vos enfants sur internet (il n'y pas que Facebook) peut comporter des risques. 

En postant une photo de votre enfant sans son consentement vous l'exposez sur internet avec toutes les conséquences que cela comporte. Premièrement, tout le monde n'a pas envie de se connecter sur les réseaux sociaux. C'est très rare aujourd'hui, surtout auprès de la génération Y mais cela arrive. Les raisons sont propres à ces personnes, mais dans la plupart des cas elles ne veulent pas être "exposées" sur internet. 

Bien souvent lorsqu'on met des photos sur internet, on ne pense qu'à l'instant présent et non pas au futur. 

 

Saviez-vous que Facebook a développé "Deepface", un logiciel de reconnaissance faciale ?

Il sera donc très probable que dans quelques années, à l'aide d'une simple photo il sera possible d'identifier n'importe qui. En mettant une photo de votre enfant sur internet, celui-ci possède déjà une e-réputation indélébile avant même qu'il ne sache allumer un ordinateur. 

En grandissant, ces photos "compromettantes" peuvent provoquer des moqueries de la part des camarades ou encore tomber entre les mains d'un recruteur qui aura tout simplement Googlisé son nom.

C'est alors la fin de l'anonymat pour un enfant dont les photos ont été postées par des tiers. 

Saviez-vous que Instagram appartient à Facebook ? 

Autant vous dire que les frontières entre Facebook et Instagram sont très minces. Ce que vous postez sur Instagram est bien entendu récupéré par Facebook. Dans un but commercial de prime abord, mais peut-être dans un autre but dans le futur... 

Saviez-vous que l'âge minimum légal pour avoir un profil Facebook était de 13 ans ? 

C'est certain, il est difficile de refuser à son enfant la création d'un compte Facebook alors que tous ses camarades de CM2 en ont un... Mais en acceptant cela, c'est accepter que son enfant publie des statuts, poste des images qui pourront lui être "préjudiciables" dans le futur.

 

Voici un article qui peut vous éclairer sur les autres dangers que peut engendrer l'inscription d'un enfant de - de 13 ans sur Facebook. 

Protégeons l'intimité de nos enfants
Protégeons l'intimité de nos enfants

--

La mise en ligne de photos de grossesse ou d'enfants :  cet effet de mode qui alarme les autorités. 

Vous avez peut-être pu voir sur Facebook et autres réseaux sociaux des messages d'alerte de la part des autorités françaises. 

La mise en ligne de photos de grossesse ou d'enfant :  cet effet de mode qui alarme les autorités françaises. 

En Allemagne c'est la Police de Hagen qui a tenu à tirer la sonnette d'alarme après avoir vu sur Facebook des photos d'enfants nus, dans leur piscine. Afin d'avertir les internautes, voici le message qu'elle a publié sur Facebook "{...} peut-être trouvez-vous ces photos attendrissantes aujourd'hui mais vos enfants les trouveront embarrassantes dans quelques années. Vos enfants pourraient même être embêtés par d'autres jeunes {...}". 

En France, le compte Facebook de la Gendarmerie Nationale a partagé en février dernier un post concernant la protection de la vie privée des enfants, intitulé "Préservez vos enfants !" 

Préservez vos enfants !

Préservez vos enfants !

Après publication de ce post Facebook et de multiples réactions de la part des internautes, la Gendarmerie Nationale a souhaité mettre les choses au clair en disant qu'il ne s'agissait pas "de mettre en cause les réseaux sociaux en tant que tels, mais plutôt l'utilisation que certains peuvent en faire en méconnaissant les règles élémentaires de prudence {...}"

[À PARTAGER] Un utilisateur des réseaux sociaux averti en vaut deux ! Le 23 février dernier, nous avons abordé la...

Posté par Gendarmerie nationale sur samedi 5 mars 2016

A l'image des propos de la Gendarmerie Nationale, Overblog ne critique pas et ne remet pas en cause les réseaux sociaux ni leur utilisation. Nous informons et avertissons des conséquences de certains usages. 

 

Sur le post Facebook ci-dessus, la Gendarmerie Nationale vous donne les clés pour limiter la visibilité vos publications sur Facebook et vous permet de faire le point sur les paramètres de confidentialité de votre compte Facebook. 

 

Pour conclure, toutes les mises en garde que vous pouvez voir sur la protection de l'intimité de vos enfants ne doivent pas vous empêcher de partager et de publier sur vos blogs Overblog. Il ne faut pas oublier, que le blogging c'est une part de vous et de ce que vous souhaitez partager aux autres. Il est important de retenir qu'il existe une multitude de moyens pour limiter l'accès à vos photos personnelles ou les protéger sur vos blogs si vous le souhaitez (option Sécurité ou floutage de photos), vous permettant ainsi de ne rien changer à vos habitudes de blogging.

 

Belle journée à tous et bon blogging ! 

Partager cet article

Commenter cet article

Jeff 08/04/2016 23:44

Votre post est très approprié. Lorsque nous sommes des adultes nous avons le libre choix, bien que ce choix n'est pas toujours éclairé, de rendre publique une photo. Dernièrement, je fus surpris qu'un de mes clients connaissait déjà ma physionomie à notre rencontre. Il avait "googeler" mon nom et une de mes photos d'un vieux site web que j'ai possédé circulait toujours... Heureusement la photo était décente et j'avais pas l'air trop moche :) Alors laissons le choix à nos enfants, lorsqu'ils seront des adultes, des photos qu'ils rendront publics. Mes salutations distinguées, jeff

Bernieshoot 07/04/2016 16:14

Il me semble essentiel d'avoir à l'esprit que dès que nous postons une photo sur le net elle entre dans le mode public et peut être copiée et même détournée.
Je ne publie aucune photo d'enfants prise par mes soins, tout simplement parce que les enfants n'ont pas la maturité ou l'age légal pour donner leur autorisation et celle des parents ne prend pas en compte la réaction des enfants quand ils seront adultes.
C'est un excellent article, sinon le meilleur.

Cyrielle 08/04/2016 09:36

Merci beaucoup :-) !!!

l'Univers d'Erika 04/04/2016 20:46

Bonsoir,

Merci pour le partage.
Bonne soirée
Erika

Catherine D 04/04/2016 19:44

Très intéressant votre article, merci !

Paul M. 04/04/2016 16:05

C'est une question délicate. Vite les parents franchissent les limites involontairement. Les parents sont là pour protéger et non pour exposer leur enfants. Et le référencement peut amener aux camarades et amis de nos enfants de lire et voir les photos avec comme risque un début de violence et harcèlement scolaire... Merci pour cet article.

l'Univers d'Erika 30/03/2016 22:04

Merci pour ce partage.
Bonne soirée à vous tous